TOTO la bricole

L'escalier

L'escalier

 

1 - Projet:

 

Vu qu'on a prévu une trémie pour un escalier bois et pas de reprise de charge au niveau du plancher bas, il était nécessaire de créer un escalier léger.

 

j'ai décider de créer mon escalier de A à Z. (Sauf le calcul d'emmarchement.) Je vais faire une base en béton cellulaire, (dont un côté recouvert de pierres, adossé au poêle à bois, ce qui me fera un petit mur d'accumulation.) Les marches et contre-marches seront réalisées en chêne, non jointées et fixées par de simples équerres dans les blocs de béton cellulaire.
Bon, c'est pas très parlant comme ça mais les photos qui vont suivre l'expliqueront.
 
2- Calcul d'emmarchement:

 

Pas de cours technique, j'ai trouvé un petit soft bien pratique qui permet de tout calculer automatiquement à partir des paramètres que vous renseignez dans le programme. (Ca tombe bien, j'ai oublié mes cours. Non, c'est pas vrai M. Parrat!!!) (C'était mon prof de dessin en topographie.) (Nostlagie!)    :)
Voici le lien vers le téléchargement: Escalier_UltimateSetup
30 jours d'essai. Pour les amateurs, c'est sufisant, pour les pros, ça leur permet de se faire une idée. (merci au concepteur, c'est bien pratique et très "pro")

Voici une esquisse de ce que je souhaite obtenir:

 

3- Réalisation:

 

Après avoir bien avancé les cloisons et la distribution électrique, j'ai démarré le montage des parroies en béton cellulaire qui feront la base de mon escalier bizzaroïde. (Encore un pari sur mes capacités à réaliser des choses qui durent.) Donc, après des heures de calcul d'emmarchement, j'ai commencé la découpe. Info importante: : Très souvent, dans ce genre d'entreprise, on pense à une solution qui ne sera utilisable que bien plus tard dans le planning. De ce fait on oublie tout ce qu'on avait prévu et on se retrouve à reprendre tous les calculs. C'est frustrant. Pour éviter ça je vous conseille de vous faire un grand tableau avec tout plein de post-it rappelant les points importants et de les relire chaque jour.
A ce jour, j'en suis là:
Octobre 2010:

 





Novembre 2010:

j'ai avancé l'escalier afin de vérifier mes capacités à dessiner correctement un emmarchement. A la fin de la journée, j'étais content du résultat. Les planches sont du provisoire. Je n'aurais pas besoin d'y faire attention.Les contre-marches seront posées avec les marches définitives. Pour le moment ça suffira. Voyez plutôt:



Pour la découpe du béton cellulaire, j'ai déjà flingué une scie égoïne. Ce n'est qu'après l'avoir bousillée que je me suis souvenu de la scie que mon père avait eu de son père. Je l'ai essayée et je suis resté bouche bée devant l'efficacité d'un tel instrument. Elle pèse dans les 5kg et chaque dent fait environ 4cm. Autant dire que les blocs de ciporex ne sont pas fiers quand elle s'attaque à eux!!!

Avril 2011:

J'ai terminé le montage et la découpe des carreaux et j'ai découpé des planches bien épaisses pour faire des marches provisoires en vue de l'aménagement prochain des combles. (Je ne veux pas risquer d'endommager les marches définitives avec les outils ou les matériaux.

vue marches provisoire 1

vue marches provisoire 2

Octobre 2012:

Un an et demi a passé depuis les derniers travaux sur l'escalier. Maintenant que l'étage est presque terminé et qu'on en est aux finitions du couloir et des chambres, je me réatèle au dossier.
Faire le garde-corps et sécuriser la trémie pour permettre l'accès à l'étage même à ma fille.

vue escalier de haut

Je sais que vous allez penser que je me complique la tâche mais sans ça, je ne serais pas moi-même !    ;)
Alors, j'ai aussi décidé de faire la menuiserie et les ferronneries tout seul. Donc, j'achète des poutres de chêne chez Leroy-Merlin, (j'ai la carte,) et j'attrappe mes plus beaux ciseaux et mon maillet pour commencer à faires les mortaises.
Evidemment, il faut être équipé un minimum pour entreprendre ce genre de travail. J'ai opté pour la solution d'acheter l'outillage ce qui, au final, me côute moins cher que de le faire fabriquer. Mais je précise que la finition recherchée est "rustique". Des noeuds dans le bois, des petits défauts, du travail artisanal en somme. Pas de l'industriel.
Outillage nécéssaire:
- 1 défonçeuse
- 1 jeu de bons ciseaux à bois
- 1 kit de chevillage à bois
- 1 visseuse-dévisseuse
- 1 maillet (ou marteau)
- 1 équerre
- 3 ou 4 serre-joints
- 1 mètre ruban

vue moi au ciseau

Ma fille voulant toujours essayer les outils, j'ai eu un peu d'aide très agréable.

manon et moi au ciseau

Une fois la pièce terminée, je l'ai fixée dans le sol à l'aide d'une cheville de ma fabrication. A moitié cheville à expension pour le béton, à moitié tirefond. Les deux parties étant soudées tête à tête.

chevillage

Vient ensuite le chevillage des chassis du garde-corps. Un trou pour chaque barreau et en partie haute, une rainure pour accueillir la lame d'acier qui les fixera tous entre eux..

chassis bas chassis haut

Je n'ai pas eu le temps de terminer les barreaux du garde-corps et je les remplace provisoirement par des panneaux de bois pour rendre l'étage utilisable par tous sans danger. Même si l'escalier, dans cet état n'est pas très sécure. Il n'y a pas de rampe ni de garde corps dans la descente.
D'ailleurs, on a décidé de le laisser ainsi car ça donne une superbe vue où que l'on soit. Bémol : il nous faudra toujours faire attention avec les enfants.

garde corps provisoire

Maintenant, je me lance dans la fabrication des barreaux. Comme on voulait quelquechose de léger, on a opté pour des barreaux en fer carré de 14x14 et deux volutes par côté seulement. (Car en plus de faire lourd, elles sont super difficile à faire. Je ne me vois pas en façonner des dizaines.)
Voyez-plustôt:

détail volutes

Avril 2013:

Six mois plus tard, je me remets au travail pour profiter de ce que les filles ne sont pas à la maison et pouvoir ainsi travailler sans risquer de blesser quelqu'un avec des outils. Sans parler de la poussière. (Six mois d'attente aussi par-ce-que la petite Mathilde a pointé le bout de son nez fin Novembre 2012 et j'avais autre chose à faire...)
Donc, découpage du pilier central, du barreaudage, chevillage dans le pilier en béton cellulaire, sertissage et surtout !!!  ...
               ...   Signature ! (au centre du pilier de bois)

Pilier central

Pilier central2

Pilier central3

Je prépare l'emplacement des marches définitives en intégrant des lames de bois dans l'alignement des marches et recalcule précisément les différentes côtes des futures marches en vue de leur prochaine découpe.
Le support des marches doit être solide et à l'usage, je me suis rendu compte que le siporex était trop cassant. Effectivement, en marchant un peu trop brutalement sur l'avant d'une marche, la pointe découpée pouvait casser. Donc le bois es là pour répartir la charge sur tout le mur en siporex. (2 ans plus tard, rien n'a bougé, pari gagné.) 

remise a nu 

En suite, je découpe les marches définitives. Je les pensais en chêne au début de mon projet mais pour coller avec le ton de la cuisine qui est au dos de l'escalier, on s'est orienté vers du plan de travail en hêtre de 26mm.
Au total, il m'aura fallu pas moins de 8 plans de travail pour toutes les marches et contre-marches. Ajoutés aux 7 que j'ai acheté pour la cuisine, ma carte Leroy-Merlin a bien chauffée !!!
Au passage, j'ai appris que je ne suis pas capable d'arrêter une scie circulaire à la main ...
(Je la laisse en petit pour ne pas choquer les plus sensibles mais cliquez dessus et vous la verrez en grand.)

scie

Dernier passage obligé, le parement. Evidemment, on fait le même que dans la cuisine.
Et exit l'idée de mettre de la vraie pierre derière la cheminée. ridicule et trop compliqué. (sans parler du poid !) Alors, parement.
pose parement

Avril 2014:

Enfin le résultat. Pas mécontent de l'effet que ça donne !!!

final 1

final 2

4- Coût de la réalisation:

Je n'ai pas conservé toutes les factures mais j'ai assez la mémoire des prix pour faire un topo global du coût de chaque matériau.

1 70 carreaux de Siporex (en épaisseur 10 et 20 cm confondus) 280€
2 4 sacs de colle à béton cellulaire 40€
3 3 poutres de chêne 10x10x200 cm 60€
4 4 demi chevrons de chêne 5x7x200 cm 80€
5 10 barres de fer serrurier 10x10x6000 mm 130€
6 1 pot de peinture noire ferraille 10 €
7 1 porte 250€
8 10 m² de pierres de parement 1100€
9 2 sacs de colle à carrelage (ou pierre de parement pour les linguistes) 30€
10 8 plans de travail en hêtre brut 26mm 608€
TOTAL env : 2 908€







 


16/09/2014
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion