TOTO la bricole

La chape flottante et le carrelage du RdC

La chape et le carrelage du RdC

(Article complet)

 

 

1 - La chape flottante; principe :

 

Désolidariser la chape qui va recevoir le carrelage de tout autre élément en dur de la maison afin d'éviter au maximum les ponts thermiques. On pose un isolant de sol (polystyrène ou polyuréthane extrudé) et on coule une chape de béton, de ciment ou de mortier et on termine par le revêtement de sol .

 

2 - Choix des matériaux :

 

Pour l'isolant on a choisi le TMS MF SI 56mm (R=2.6) de chez efisol. (14€/m² efirive compris). Après quelques heures passées à comparer toutes les façon d'isoler (polystyrène, bouse de vache et autre,) c'était de loin le plus efficace et ça répondait à la RT 2012.

Pour la chape le choix était simple. On s'était fait orienté par le constructeur vers une chape fluide car la mise en œuvre du carrelage est extrêmement simplifiée. La chape est tellement lisse qu'on a pas de ragréage à faire. Donc, on a appelé plusieurs sociétés du coin et nous sommes arrêté sur CHAPANHY. Très pro, pas cher et arrangeant. Que demander de plus ? On leur a pris la colle à carrelage spéciale pour ce type de chape et même là, ils étaient tout-à fait compétitifs.

Et pour le revêtement de sol, on préfère du carrelage pour les pièces à vivre. C'est moins fragile que les parquets ou pire, les moquettes ! Grès cérame pleine masse. Le Style restant à définir.

 

3 - Préparation de l'isolant :

 

Septembre  2010 :

 

début d'isolant

J'ai eu l'impression de jouer aux légos. Ça m'a fait retomber en enfance.

Les dalles s'assemblent vite et se découpe facilement au cutter.

 


On suit les contours des pièces et des obstacles.

Ici c'est le tuyau de l'aspiration centralisée. Il sera isolé par un film plastique et noyé dans la chape.

 


Sur les conseils du spécialiste des chapes fluides, je réalise des assises en dur pour les emplacements du poêle à bois et de l'escalier.

Le tube qui sort est la prise d'air du du vide sanitaire pour alimenter le poêle sans consommer l'air de la maison.

 


Je place les tuyaux de cuivre dans des gaines et les fait ressortir aux bons emplacements.

 


Voici de que ça donne une fois tout couvert et préparé.

 

4 - Coulage de la chape fluide :

 

30 Septembre  2010 :

 


Les gars sont arrivés le matin et se sont tout de suite mis au travail. Ils sont très pro et même s'ils sont jeunes ils maîtrisent parfaitement leur boulot.

Ils commencent par vérifier un peu partout que l'étanchéité soit bonne. Puis ils placent leurs repères de niveau et les ajustent au laser.

 

09continuation.jpg

Le remplissage ne va pas prendre longtemps ! En une heure tout est à niveau.

Le liquide coule avec une fluidité surprenante. On se demande comment ça va faire pour durci en 2 jours !
Le séchage intégral prendra plus de temps. A cœur il faudra attendre 6 à 8 semaines pour poser le carrelage.



Pendant ce temps, le chauffeur s'ennuie un peu.

 


On arrive à la fin, encore quelques litres et c'est bon.

Impressionnant à voir !

 


En suite ils retirent les piges et déjà, le résultat est surprenant.

Pas de problème de fuite pendant tout le coulage. Ouf !

 


Dernière étape : On passe un balai débulleur pour faire ressortir toutes les petites bulles qui pourraient remonter à la surface et créer une auréole.

En faisant bouger ainsi la chape on s'assure également de bien répartir le produit et on égalise encore plus le niveau.

 


Résultat de la journée : Un miroir !

Je laisse tout comme ça pendant 72h et je reviendrais travailler ensuite.

 

15 novembre 2010 :

 


Un autre gars de l'équipe est venu aujourd'hui pour passer la ponceuse et enlever ainsi la pellicule du dessus.

 


Il ne reste qu'à passer l'aspirateur là dessus et tout sera prêt à être carrelé.

(Au passage, j'en ai profité pour demander quelques conseils de pose au type qui a été très gentil et m'a donné quelques astuces indispensables pour faire du bon travail.)

 

5 - Pose du carrelage :

 

On a fait plein d'essais sur Autocar afin de trouver quel style on préférait. Croisé, rectangle, carré, en chevron, en alterné, des mélanges, ect...
Puis finalement on s'est arrêté sur un carrelage imitation parquet. On a donc commencé à faire les boutiques de carrelage mais non seulement les prix sont hallucinant parfois, mais en plus on ne trouvait pas exactement le ton que l'on voulait.
Et c'est par hasard, en allant chercher du matos chez Brico Dépôt qu'on a trouvé pile celui qu'on voulait. Et le prix était de 15€/m² au lieu de 35€/m² pour les autres magasins. On a fait une super économie vue qu'on devait en prendre 80m².

 

16 Novembre  2010 :

 

On avait déjà commandé le carrelage alors on fait nos premiers essais et ça nous plaît ! (heureusement :)

 


Ça, c'est un outil indispensable ! Pas trop cher et oh combien utile !

 


Et c'est parti ! J'applique les technique du type.

Conseil 1 : Calculer la cote de 4 carreaux + 4 cales et la noter quelque part.
Tracer au cordex des lignes de la cote obtenue. Ça évite d'avoir des effets de courbe. Et ainsi garder les lignes de carrelage parfaitement parallèles du début à la fin du chantier.

Conseil 2 : Il faut tracer 2 ou 3 lignes perpendiculaires au sens de pose et toujours aligner un joint sur deux dessus. Ça évite de voir les joints se décaler au long de l'avancement.

 

20on avance

J'ai appliqué les conseils. Quel bonheur ! Ça fait du super boulot et on ne fait pas d'erreur d'alignement.

Ci-contre, on voit bien que les carreaux sont posés par 4 rang d'un coup.

Conseil 3 : Une fois tracé le trait, placez une règle alu dessus, calez-la bien et alignez vos carreaux dessus et remontez vers la partie déjà faite. (voir photo ci-contre)

 


En une semaine j'en vois le bout. Mais je suis un peu trop court en temps et je vais devoir me faire aider pour le joint.

 

28 Novembre  2010 :



Quand je disais que j'étais court en temps...
Moins de 2 semaines après, j'emménage.
(J'ai été un peu trop optimiste sur le préavis de départ de l'appart.)

Pour le moment, les filles sont chez belle-maman car je n'ai même pas d'eau dans la maison. Ni salle de bain d'ailleurs, ni cuisine, ni cuisinière, ni évier, ni rien....
Mais qu'est-ce que j'fous là ?!?!!!

 

6 - Quelques années plus tard :

 

Août 2014 :

 

Quatre années se sont écoulées et on est toujours aussi content de notre choix. (of course!)
Maintenant, avis aux amateurs de sensations fortes : Ne vous lancez pas dans ce genre de taf si vous avez des incertitudes. Sinon, vous allez vous mettre dans le caca...
Pour nous ça c'est bien passé mais j'avais quelques connaissances et j'ai été bien conseillé.
Je vous laisse apprécier le résultat final...










24/09/2010 4 Poster un commentaire

Liens

Imprimer cet article


Recommander ce blog | Contacter l'auteur | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion