TOTO la bricole

Le cloisonnement RdC

Cloisonnement du RdC




Plans du projet:


-

Descriptif technique du projet:

Cloisons séparatives en plaques de BA13 sur ossature métallique comblées de laine de verre isophonique 45mm
Cloisons périmétriques en BA 13  sur fourrures métalliques et appuis intermédiaires (ép. totale 150mm) doublées en laine isover GR32 ép.120mm + 20mm de vide d'air pour passage des gaines.

Bon je commence! Dans un premier temps, je trace au sol la distribution des pièces et le doublage périmétrique.

(18 juillet 2010)

-

En suite, je me suis attelé à la pose du faux plafond. Et là, premier problème. Dans les hourdis polystyrène, il faut des suspentes spécifiques qui se fixent sur les plénums des poutrelles. Or, après une rapide recherche sur le net et quelques coups de fil chez des revendeurs, il s'avère que ses petites pièces spécifiques coûtent la bagatelle de 100€ la boîte de 50 !!! Il m'en faut 250 soit un total de 500€ !!!
Hors de question! Quand on pense que les suspentes à fixer entre les hourdis béton ne coûte que 35€ la boite de 100...

Du coup, je me suis servi de mon cerveau et j'ai repensé le système. A la place de ses suspentes fabriquées en tôle de 5/10e, j'ai débité des sections de profilé en U de 3mm d'épaisseur sur 3cm de largeur. Le profilé fait 4cm intérieur ce qui permet de se fixer sur le plénum des poutrelles. Un trou taraudé au pas de 6mm permet de passer la tige filetée qui va serrer la poutrelle et à l'autre bout de la tige filetée, on visse la bride de fourrure. De plus, pour garantir que la fixation ne se fasse pas la belle avec une quelconque vibration, je leur ai appliqué un point de mastic colle qui leur interdira tout mouvement.
J'ai fait un essai de résistance à la traction artisanal en me pendant à la tige avec ma sacoche à outils. soit environ 90-100kg. Soit 2x le poids de résistance nominale de la version industrielle.

(25 juillet 2010)


-

(25 juillet 2010)

-

Bon, ce problème étant résolu, je passe à la suite du travail. Pose des suspentes, pose des rails
Pour les problèmes de cette étape, c'est la retombée du faux-plafond qui m'a causé des soucis. J'ai besoin d'un grand passage pour placer les gaines de VMC. Donc, ma hauteur sous faux plafond sera de 245cm et ma retombée de 15cm.


(1er Août 2010)


-

Etape suivante, mise à niveau des fourrures. Merci à mon boulot de m'avoir permis d'emprunter le niveau laser qui m'a fortement aidé à passer cette étape.

(1er Août 2010)


-


Suite des évènements: Je prépare tous les rails des appuis intermédiaires. (il m'était possible de n'utiliser que les appuis en version "rénovation" mais ça impliquait de ne pas pouvoir les bouger) donc, j'ai disposé 2 rangées de fourrures afin d'avoir une résistance mécanique de 120 joules mini au lieu des 60 nécessaire pour une habitation. La plus-value ne va pas chercher bien loin. 60€ d'appuis + 20€ de fourrures pour la seconde rangée. L'avantage c'est que les murs auront moins cet effet de vibration qu'ont tous les murs BA 13.

(1er Août 2010)


-

J'ai également reçu ma livraison de laine de verre. J'ai choisi de la laine Isover GR32 ép. 120mm. R=3,75. J'ai déjà posé deux ou trois rouleaux. C'est pas évident mais ça se fait. (En fait, je m'aperçoit que je galère toujours sur les premiers pas d'un travail que je ne maitrise pas et qu'en quelques tours de roues, je m'en sort déjà très bien.)

(1er Août 2010)


-

Petit conseil: prévoyez directement un équipement vous protégeant des résidus de laine de verre. CA GRATTE !!! Donc, ça gratte aussi dans la gorge et les yeux.

Commentaire inséré

E.T.
le 01/08/2010 à 19:52:36
Ouaouh... technique tout ça...


Après avoir passé tous les réseaux dont j'avais besoin, (VMC, évacuation des EU de l'étage, électricité, aspiration centralisée de l'étage) j'ai plaqué le plafond puis la périmétrie.
J'ai trouvé de la documentation très instructive pour le placo sur le site de Placostil.
Voici les liens dont je me suis inspiré:
  1. Mise en oeuvre des plaques de plâtres sur fourrures métalliques pour plafond.
  2. Pose de doublage thermo-acoustique sur fourrures métalliques.
  3. Mise en oeuvre des cloisons de distribution sur ossature métallique.

(24 aout 2010)


-

Une fois fini, en attente du coulage de la chape, placo périmétrique fini + isolant de sol posé avec bande résiliente périmétrique + distribution d'eau + base d'escalier:

(23 septembre 2010)


-
Lundi 27 septembre 2010:
Après le coulage, j'ai monté les cloisons de distribution. Chambre, pièce d'eau, wc, cellier. Première erreur, j'ai oublié de placer une bande de polyane sous les rails au sol afin d'éviter les remontées d'humidité. Bon, c'est pas un drame.
Donc pour commencer, j'ai placé les rails au sol, tracé les portes et commencé à positionner les premières plaques.

(27 septembre 2010)


-

En suite, j'ai monté les huisseries, les parements d'un côté et l'isolation phonique. L'huisserie la plus compliquée à poser fu celle à galandage séparant la cuisine du cellier.
Modif technique: J'ai pas aimé le petit bitonio d'origine qui sert de guide à la porte. Ca n'empêche pas la porte de se mettre légèrement de travers. Du coup, elle peut frotter sur le chassis et se rayer à la longue. Donc, j'ai carrément refait un rail de guidage d'environ 50 cm. Là, pas de risque de frotter sur un côté du chassis. Je l'ai fabriqué à partir d'une fourrure repliée sur elle-même.

(27 septembre 2010)


-

J'ai pratiquement fini le cloisonnement, il ne me reste qu'une plaque à visser, dans les wc, je la garde ouverte le temps de finir la pose de la robinetterie murale de la salle de douche.

( 03 octobre 2010)


-
( 03 octobre 2010)

-
Comme vous pouvez le voir sur le cliché suivant, je suis bien assisté, mon manoeuvre est très efficace, elle ramasse tout ce qui traine. (Sans quoi ce serait le bordel!).

( 10 octobre 2010)


-

Commentaire inséré

E.T.
le 18/10/2010 à 06:36:58
Et puis le manoeuvre en rose fluo ! ça change du bleu de travail habituel...
(adorable le manoeuvre, y'a pas à dire). Ca prend forme la maison. Bravo.

Voilà, maintenant je fais les bandes. C'est long et fastidieux mais ça ne me dérange pas. Ca donne un bel effet fini. On a plus qu'à peindre. Voilà où j'en suis ce soir, dimanche 17 octobre 2010. Jour J-45 avant grosses galères! (sérieux, je commence à en avoir plein les bottes !!!)

( 17 octobre 2010)


-
( 17 octobre 2010)

-
Dimanche 7 Novembre 2010:
Pas grand chose de très visuel cette semaine à l'intérieur, j'ai continué les bandes de placo. Poncer, enduire, poncer, enduire, un p'tit coup d'imprimur, et c'est tout. Pour les techniques, j'ai trouvé une p'tite astuce qui me permet de faire les angles sans avoir recours à une taloche d'angle. (outil ô combien superflu à mes yeux, tu l'achètes pour t'en servir 2 fois et tu le range dans un tiroir oublié) Donc, je fais ça à la main, avec un doigt, je passe un peu de pâte dans l'angle. Ca fait un joint un peu arrondi, très discret et bien uniforme.



Travaux en cours !!!



 


01/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion