TOTO la bricole

Le mur de devant et les pavés

Le mur de devant et les pavés

(Article complet)

 

Les chapitres:

 

Préambule : Tant qu'à faire autant faire bien...

 

J'ai choisi de faire ma maison pour pouvoir laisser libre cours à mon imagination. Jusqu'à présent, j'ai été trop limité à mon goût dans les possibilité de créations originales.  Le manque de temps, le besoin d'être opérationnel rapidement...

 

Ca fait maintenant 9 mois que nous sommes dans les murs et je peux enfin commencer à être créatif. De plus, comme nous avons besoin de nous sentir un peu chez nous (quand-même) j'ai décidé de commencer le murêt de clôture avant. Histoire de nous isoler un peu de la rue. Ainsi on pourra se sentir un peu plus caché.

 

1 - Réalisation du premier mur :

 

Jeudi 7 Juillet 2011 :

 


J'ai commencé par aligner les cordeaux avec les points de bordure du terrain et maçonner les bordures à cailloux faites de briques.

C'est vrai qu'on a pas beaucoup de distance à la rue de ce côté là mais en contre-partie, on profite pleinement du terrain de l'autre côté. On passe par la maison et on découvre la grandeur du terrain.

 


Puis j'ai commencé à aligner les pierres et remplir d'un peu de terre.

Au fur et à mesure de l'avancement du travail, mon imagination continuant de galoper, j'ai pensé qu'un massif en arrondi juste en face de la fenêtre permettrait de planter quelque-chose d'assez costaud pour nous cacher un peu plus qu'un arbuste. On est encore en phase de recherche de l'arbre idéal mais pour l'instant on s'oriente vers un koelreuteria-paniculata. Cet arbre n'est pas très grand et à feuillage léger.

 


Voici l'emplacement que je réserve à l'arbre. J'ai simplement maçonné quelques pierres en arrondi autour d'un pot de fleur en plastique de gros diamètre. Le fond est directement au contact de la terre afin que les racines puissent aller dans le sol. Ma p'tite puce est venue voir ce que je faisais et ça l'amusait beaucoup de se mettre dedans.

De dessus on voit mieux comment je monte les pierres. Du mortier bien au centre pour sceller les pierres mais pas sur le côté pour éviter de voir les joints.

 


Sur le dessus du mur, je voulais faire une jardinière intégrée au tablier mais en essayant de le coffrer je me suis rendu compte que ça risquait d'être trop étroit. De plus, les pierres risquaient d'être mal scellées.

 

14 Juillet 2011 :

 

Evolution du projet:

 


Après quelques jours de pose, (j'en ai profité pour aller chercher de la pierre) j'ai trouvé comment faire. Je vais préfabriquer les jardinières et les intégrer au mur de façon qu'elles dépassent de l'arrière. Ca fera un peu comme un jardin suspendu.

 


Voici ce que ça donne vu du dessus. J'ai évidemment réservé des trous pour l'évacuation de l'eau des bacs. 

 


Je me suis fait aider pendant ce chantier. Une aide plus ou moins efficace mais parfaitement agréable!  

Samedi 20 août 2011:

 


J'ai enfin fini le mur. Il ne me reste qu'à terminer un des 2 piliers et puis je coule les tabliers. Un joli travail de coffrage se présente à moi. Ca me rappellera des souvenirs. (8 ans de coffreur-bancheur, ça ne s'oublie pas comme ça.)

 

Jeudi 26 août 2011:

 


Une journée entière de coffrage et ferraillage pour que le tablier soit bien d'un seul tenant et avec un petit épaulement tout autour. Dans la foulée, j'ai coulé le tablier et taloché. Le rendu semble assez bon. (Mme en profite pour venir contrôler le travail)

 


On verra demain au décoffrage.

Astuce: Quand vous voulez décoffrer sans risquer de casser le béton pas encore complètement sec pour talocher légèrement les bords et éviter des traces du coffrage, il faut attendre suffisamment longtemps et essayer de placer des presses-ressorts que vous pouvez faire en cintrant un bout de ferraille. Ca évitera de relâcher trop brutalement le coffrage quand vous ôtez les serres-joints. En suite, tout est affaire de délicatesse. Et puis même si vous veniez à casser un peu votre arrête, vous pouvez la refaire rapidement avec un peu de mortier. Le béton n'étant pas encore complètement sec, ça n'adhèrera que mieux.

 

Vendredi 27 août 2011:

 


Au final, je suis assez content du résultat. Il ne manque plus qu'à fleurir les jardinières et le tout sera très sympa.

 

2 - Reprise du chantier : Le second mur et les chapeaux

 

Lundi 4 Aout - Samedi 9 Aout 2014 :

 

Ca fait maintenant 3 ans que j'ai terminé la première partie de ma clôture avant. Autant dire que j'ai eu pas mal d'autres chats à fouetter jusqu'alors. Mais là, il fallait profiter de l'absence de presque tous les résidents pour mettre un max de foutoir et répandre de la caillasse partout partout !!
Vas-y Toto ! fait craquer tes gants !!! En avant ! Alors j'ai sorti la bétonnière, les pelles, les cordeaux et la truelle. (Massette et ciseau ne tardant pas à nous rejoindre.)
Il m'aura fallu pas moins d'un mois plein pour mener à bien le reste de cet ouvrage. Autant dire que j'ai pas chômé :) Et c'est les poignets en compote et les bras en béton que je vous conte la suite de cette aventure...

Pendant ce temps, j'ai pu avancer plein d'autres choses notamment la peinture des volets, des garde-corps, la route a été faite (non! pas par moi ! :) Et les plantes ont poussées dans le premier mur.

 

au raz du sol

J'en ai même pas parlé à Milie. Du coup, ça lui fera une surprise quand elle rentrera de vacances.

Une première gâchée de mortier et une soirée à poser de la pierre. Je suis content, ça donne le même effet qu'il y a trois ans.

Ce week-end, il me faudra faire quelques aller-retours de carrioles de pierres pour refaire mon stock.

 

les bacs

Je refais des bacs en béton blanc. Juste préfabriqués sur 4 faces. Un morceau de grillage de carreleur fait le ferraillage. 

Astuce: Pour décoffrer plus facilement la partie intérieure, construisez-là en léger biseau. Ainsi, au premier mouvement, elle se décrochera et ne coincera plus avec le reste du bac en béton. 

 

1er pillier

Le premier bac est scellé et les pierres grimpent gentiment autour.

A la fin de la semaine, j'en suis à sortir le premier pilier au dessus du niveau du tablier. (fil rose) Et tout ça simplement en faisant une petite brouette de mortier chaque soir.

 

Lundi 11 Aout - Jeudi 14 Aout 2014 :

 

Mur à niveau

J'ai eu ma semaine en congés. Donc, je me lance à fond sur le travail. Et là, ça avance beaucoup plus vite. 

En quelques jours à plein temps dessus, j'ai eu le temps de faire presque tous les bacs, le mur entier, le début du second pilier et un peu du petit retour. J'ai pas chômé.  

Le vendredi, je prends le train pour une petite semaine de vacances avec les filles. On verra la suite à mon retour.

 

Samedi 23 Aout - Samedi 30 Aout 2014 :

 

coffrage tablier

J'ai terminé le mur et les bacs. J'avance le retour et prépare le coffrage du dernier tablier et du dernier chapeau de pilier.

A la fin de la semaine je suis prêt pour commencer les pavés. Lundi, des amis viendrons m'aider pour les premiers pavés.

 

mur fini

Une fois décoffré, le rendu est bon..
(le contrôleur est passé ! Merci Jeff :)

 

3 - Les pavés :

 

Lundi 1er Septembre 2014 :

 

début pavés

Je n'ai pas tout à fait terminé le mur mais il me faut avancer un peu sur le pavage pour pouvoir finir le petit retour. Là, je me suis fait aider par les amis. 

Du coup, en seulement une petite matinée, on a réussi a placer une dizaine de m². 

 

premier jointage

Et le vendredi suivant, j'ai fait le joint.

Astuce: Pour jointer proprement des pavés il faut faire un mortier très riche en ciment, l'humidifier à peine dans une bétonnière et étaler la poudre à peine humide en la brossant entre les joints. Du fait que le mortier soit sec, il ne collera pas à la pierre et vous pourrez le brosser. Une fois la zone bien balayée, utilisez un jet d'eau en pluie fine pour mouiller le joint. Il va durcir et coller à la pierre. 

 

Samedi 6 Septembre 2014 :

 

préparation de la zone

Une fois terminé le petit retour de mur, je prépare la journée marathon de ce samedi. Je récolte de la pierre, du sable, du ciment en grosse quantité.

Et quand le samedi arrive, on s'y colle et je fais tourner la bétonnière à plein régime ! Mais dès le midi, je m'aperçois qu'on va cruellement manquer de pierres ! J'y croyais pas mais si ! on a tout bouffé en une matinée. Heureusement que j'avais un peu de réserve qu'il fallait juste aller chercher. Ca nous a permis de terminer la journée.

 

rendu 1er samedi

Le résultat est super sympa ! en plus depuis le temps qu'on attendait, on se satisferait d'un rien.

Mais je sais désormais que ça bouffe énormément de cailloux ! il va me falloir redoubler d'efforts et en rapporter au moins autant pour la prochaine fois. (Sans compter le sable et le ciment.)

 

Samedi 13 Septembre 2014 :

 

re-préparation de la zone

J'ai rapporté 2,5T de sable, 1/2T de ciment et je ne sais pas combien de T de cailloux ! J'espère en avoir assez mais la veille, je sais pas pourquoi, je me dis que les pierres ne suffiront pas.

Le samedi arrive et le gars me dit que lui non plus ne penses pas qu'il y en aura assez ... Merde ! On bosse toute la journée, je vais encore chercher quelques pierres mais malgré ça, il en manque encore 2m²... La loose ! On reporte encore d'une semaine pour la fin...

 

rendu 2nd samedi

Il ne reste plus grand chose mais c'est rageant ! J'espérais vraiment ne plus avoir à m'y recoller.

 

Samedi 20 Septembre 2014 :

 

fin des pavés

2 chariots de pierres et je suis paré pour terminer. Mais la pluie s'en mêle ! (C'était trop beau pour durer.) Qu'à cela ne tienne ! Je terminerai coûte que coûte !

Et vers midi, après avoir essuyé une grosse averse d'une heure, c'est terminé. Mais comme il a plu comme vache qui pisse, je ne peux pas faire le joint ce week-end. Grrrrrr !!!

 

Samedi 27 Septembre 2014 :

 

Je regarde le ciel ...
Pas de nuage. Cool ! Alors je démarre la bétonnière. Et il m'aura fallu 4 bétonnières et 2 sacs de ciment pour remplir le reste des joints.

 

Voilà une aventure terminée ! Quel soulagement ! En 4 ans de travail sur la maison, je commence enfi à voir le bout du tunnel. Evidement il me reste des tas de choses à faire mais dans l'ensemble, les étapes les plus importantes sont presque terminées. Je vous laisse apprécier le résultat final et suis impatient de lire vos commentaires :)

 

photo finish

 

4 - Coût de la réalisation :

 


Les murs :
1 Sable et graviers 2 m3 100 €
2 ciment gris 1er prix 25kg 20 sacs 80 €
3 ciment blanc 25kg 8 sacs 64 €
4 1 boîte de vis à bois 45x4 1 boîte 10 €
5 grillage de carreleur 5 plaques 20 €
sous-total = 274 €
Le dallage :
1 Sable 3 m3 150 €
2 Ciment 30 sacs 120 €
3 Main d'oeuvre 2 jours 300 €
sous-total = 570 €
55 m² de dallage + 14 ml de mur en pierre:
TOTAL  = 844 €

 

 


07/08/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion